Isabelle

MON PARCOURS

Après des études universitaires en économie et gestion, j’ai entrepris une formation de chef d’entreprise en herboristerie (IFPME Liège - 1997), puis quelques années plus tard, en naturopathie (CENA Paris - 2008).
Au travers de mon parcours professionnel, j’ai eu bien des occasions de développer mes connaissances sur les plantes médicinales et sur la santé au naturel.

Depuis 1994, je travaille pour Ortis, société pionnière en phytothérapie, spécialisée dans la production de compléments à base de plantes médicinales.
Une parenthèse de 4 années passées à la firme Les Cognets m’a permis d’acquérir une expérience pratique en aromathérapie.
En Février 2001, Ortis m’a confié la conception de leur Jardin de la Santé, Herba Sana et la mise sur pied d’un Service Accueil Visiteurs.
Entre 2008 et 2013, j’ai également enseigné l’herboristerie combinée à la naturopathie à l’Académie de Phyto Compétence (APC), l’école de la santé des Laboratoires Ortis.
A ce jour, mon travail se répartit entre le marketing et les activités liées au Jardin.

Partager mes connaissances sur la santé et l’herboristerie me tenant particulièrement à cœur, j’ai créé « Le Jardin des Merveilles » en 2013, dans le cadre d’une activité complémentaire.
J’y propose des consultations de naturopathie et depuis 2017, des ateliers selon mon concept d’Herboristerie Alchimique.

J’aime…

écouter les fleurs  - raconter des histoires - dessiner - prendre le temps – les cerises sur les gâteaux - imaginer - trouver le chemin sans GPS - l’amitié - les enfants - la musique - les épices dans l’assiette et dans la vie - mélanger les saveurs - être surprise - la lumière - aller à la maraude (Chuuut) – semer de la poésie comme Amélie Poulain - voyager - …

Ma formation

Herboriste depuis 1997 [IFAPME]
Naturopathe depuis 2007 [R. Masson Paris]
Conceptrice du Jardin de la Santé HERBA SANA
(Laboratoires ORTIS-2002- www.herba-sana.be)
Aromathérapie scientifique [D. Baudoux]

« La Sagesse commence dans l’Emerveillement. » Socrate
IsabelleCornette
Isabelle Cornette
Herboriste - Naturopathe

MON ENFANCE – Le terreau dans lequel j’ai poussé…

La Nature m’accompagne depuis toujours. Ma mère adorait la marche au grand air, les fleurs, la vie en vert. Mon père, vétérinaire, m’emmenait souvent faire ses visites à domicile. J’adorais !  On sonnait à la porte d’inconnus et… Surprise ! Elle s’ouvrait sur des zoos animaliers autant qu’humains. Ca reste d’ailleurs un de mes grands fantasmes : oser sonner à des portes inconnues, apporter du gâteau et… Surprise ! Découvrir qui vit là, dans quelle histoire…
Mon grand-père était apiculteur à Marche-en-Famenne et avait un verger extraordinaire, garni de 300 rosiers par ma Mamy, une artiste au grand cœur, généreuse comme une pivoine, qui donnait des cours de solfège-chant-piano.
Elle faisait des vocalises, pendant que sa cuisine prenait feu. Quand elle vivait sa musique, le monde pouvait s’écrouler.
Ronde et coquette, elle faisait des kilos de gaufres à la cannelle tous les mercredis, pour les partager. Une gourmande de vie !
Mon autre grand-mère, d’origine germanophone, était aux antipodes : gymnastique tous les matins à 6H30, repas tous les jours à heure fixe, hyper équilibrés, coucher à 22 heures. Une vie réglée comme du papier à musique. Elle fréquentait les rares magasins Bio de l’époque et faisait des cures de santé 2 ou 3 fois par an à l’Institut Kneipp à Eupen. Derrière sa rigueur, elle aimait aussi rire, faire le grand écart avec l’obéissance et croquer dans les fruits défendus…
Tout cela pour dire combien mon enfance entourée de deux soeurs et d’un frère, de personnalités multiples et passionnantes, m’ont donné le goût des autres. Pas seulement l’amour pour la Nature, mais aussi celui de la nature qui s’exprime, ou parfois se cache, en chacun.
J’ai toujours adoré lire, et chaque personne est une histoire qui m’inspire, me fait voyager, m’ouvre sur d’autres façons d’être ou de voir. Plonger dans d’autres univers, ça multiplie une vie.
Merci à tous ceux qui m’ont déjà ouvert leurs portes.
Avis aux autres,… si vous aimez le gâteau, appelez-moi !